Les mesures spécifiques à un site fermé

Suite à la crise sanitaire liée au COVID-19, votre site d'affectation est fermé ? Retrouvez toutes les informations ici.

Mon site d’affectation est fermé, que se passe-t-il ?

Si votre site d'affectation est fermé, vous êtes automatiquement en activité partielle. Pour plus d’infos veuillez-vous référer à la rubrique "les mesures d'activité partielle".

Tous les sites ne sont pas concernés par l’activité partielle et de nombreux restaurants et points de vente sont ouverts. L’ensemble des collaborateurs concernés par l’activité partielle est susceptible d’être contacté afin d’être missionné sur un autre site d’une autre activité. Dans ce cadre, des mesures incitatives sont également mises en placeSi vous souhaitez être contacté afin de pouvoir bénéficier d’une nouvelle affectation, n’hésitez pas à prendre contact avec votre responsable hiérarchique ou votre responsable ressources humaines de direction régionale.

Attention ! Il n’est plus possible de bénéficier d’un arrêt maladie pour garde d’enfants ou personne vulnérable, voir la rubrique « arrêt maladie, garde d’enfants et vulnérabilité ».

Indemnités journalières

Vous avez été en arrêt de travail (maladie, personnes vulnérables) sur un site fermé. Le complément employeur, versé en plus de l’indemnité journalière de sécurité sociale doit s’ajuster pour maintenir la rémunération à un niveau équivalent au montant de l’indemnisation due au titre de l’activité partielle, soit 70% du salaire brut, car le complément employeur ne peut conduire à verser au salarié un montant plus élevé que celui qu’il toucherait s’il n’était pas en arrêt.

Ainsi, il est important d’adresser directement, par voie postale, vos bordereaux d’indemnités journalières au centre d’expertise paie à l'adresse suivante :

Centre d'expertise paie, Elior RC France - 11 allée de l’arche 92032 Paris-La Défense

Bon à savoir : le bordereau d'indemnité journalière est disponible sur ameli.fr
 

Exemple de bordereau d'indemnités journalières - nouvelle fenêtre