Les mesures spécifiques à un site ouvert

Concernant les sites ouverts, une activité classique est maintenue pour l’ensemble des collaborateurs mais plusieurs questions peuvent se poser.

Suis-je un salarié vulnérable, puis-je avoir recours à un arrêt de travail ?

Cet arrêt est ouvert aux personnes considérées comme vulnérables face au développement d’une forme sévère de la maladie Covid-19. Une nouvelle définition des personnes vulnérables est en vigueur depuis le 1er septembre 2020. Afin de bénéficier du dispositif d'activité partielle, vous devez : 

  • être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • être atteint d'une immunodépression congénital ou acquise
  • être âge de 65 ans ou + et avoir un diabète associé à une obésité ou des complication micro ou macro vasculaires
  • être dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère

Les personnes atteintes d'une maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire (antécédents cardiovasculaires, pathologies chroniques respiratoires, cirrhose...), les femmes enceintes au 3ème trimestre de grossesse et les personnes domiciliés avec une personne vulnérable ne figurent plus dans la liste des personnes vulnérables. Ces personnes ne peuvent plus bénéficier du dispositif d'activité partielle sur ce motif.

La déclaration pour le motif de vulnérabilité est à réaliser par le collaborateur. Dès réception de l’arrêt de travail, le collaborateur devra l’envoyer au siège.

Quelles sont les règles d’hygiène et de sécurité à respecter sur mon lieu de travail ?

Toutes les mesures de renforcement des standards sanitaires habituels ont été prises sur les sites ouverts avec des règles strictes pour préserver la santé et la sécurité de nos collaborateurs.

Téléchargez l'image - nouvelle fenêtre

Vous êtes concerné par le télétravail ?

Dans le cas où l’activité et le poste occupés permettent l’exercice du télétravail, cette solution est privilégiée et votre rémunération sera préservée. 
Dans le cadre du télétravail, le collaborateur doit veiller au respect de certaines mesures afin de garantir sa sécurité, protéger sa santé physique et mentale. 
Chaque télétravailleur doit veiller : 

  • Aux règles de sécurité de base du branchement électrique des équipements informatiques fournis par l’entreprise,
  • Au respect des temps de déconnexion afin de préserver les temps de repos et de concilier au mieux la vie personnelle et professionnelle, fixer des horaires (le plus simple est de garder le même rythme que celui pratiqué dans l’entreprise en maintenant les pauses et temps de repas)
  •  A l’alternance de tâches pour permettre des phases de temps de repos visuel et éviter de maintenir une posture assise trop longtemps (pause de 5 minutes toutes les heures),
  • A maintenir un lien régulier avec ses collègues / responsable via les canaux d’information et de communication disponibles (visioconférence, appel téléphonique…) et éviter ainsi l’isolement

Indemnités journalières

Vous êtes en arrêt de travail (maladie, personnes vulnérables) sur un site ouvert et vous n’êtes pas concerné par l’activité partielle. Le complément employeur, versé en plus de l’indemnité journalière de sécurité sociale doit s’ajuster pour maintenir la rémunération à hauteur de 90% du salaire brut dans la limite de 100% du salaire net.

Ainsi, il est important d’adresser directement, par voie postale, vos bordeaux d’indemnités journalières à l'adresse suivante :

Centre d’expertise paie, Elior RC France – 11 allée de l’arche - 92032 Paris-La Défense

Bon à savoir : le bordereau est disponible sur ameli.fr

Exemple de bordereau d'indemnités journalières - nouvelle fenêtre